Arthro-scanner

C’est un scanner qui est effectué après injection de produit de contraste dans l’articulation de l’épaule.

Un produit de contraste iodé (c’est-à-dire visible à la radiographie) est injecté via une fine aiguille dans l’articulation de l’épaule. Ce liquide se répand dans cette cavité et la rend visible aux clichés radiographiques.

Injection progressive de produit de contraste dans l’articulation de l’épaule

Puis le  scanner est effectué en vue d’apprécier les structures intra-articulaires : cartilage,ménisque, tendons et ligaments et d’éventuelles anomalies (amincissement, fissure, ulcération…).

 

L’Arthro-scanner permet de visualiser plusieurs types de pathologies:

Les ruptures de la coiffe des rotateurs

L’articulation de l’épaule peut être assimilée à une boite (en rouge) dont les parois sont: la glène, la tête de l’humérus, la capsule et le supra-épineux. Cette articulation est close et étanche.

Arthroscanner 1

Si on injecte du produit de contraste iodé (bleu), deux situations sont possibles:

  • Il n’existe pas de rupture du tendon du supra épineux (tendon le plus souvent lésé). L’articulation est donc étanche et le produit de contraste reste prisonnier.
  • Il existe une rupture (un trou) et le produit de contraste fuite à travers ce trou (il se disperse dans l’espace sous acromial)

Arthroscanner 2

 

Il existe par ailleurs une 3ème possibilité: la rupture partielle. Dans ce cas le tendon n’est pas rompu dans la totalité de son épaisseur (rupture transfixiante) mais seulement seulement endommagé de façon plus ou moins importante (rupture partielle).

Rupture partielle